Mastering : rencontre avec Jeff Ferrand, de WoodBox Studio

On est le 26 décembre et j’arrive à Boufféré à 10h du matin. Une rue un peu spéciale puisqu’il n’y a aucun numéro sur les maisons, mais je perçois une bonne ligne rythmique qui filtre au travers d’une charmante maison en bois. Ca doit être ici ! J’ai rendez-vous avec Jeff Ferrand, de Wood Box Studio. Il va réaliser le mastering de l’album et je dois lui présenter les morceaux.

La visite du studio

Jeff m’ouvre la porte avec un grand sourire aux lèvres. C’est une chose particulièrement appréciable un 26 décembre, mais ça marche bien aussi les autres jours. Il me fait visiter son studio avec les 3 pièces désolidarisées, et on s’installe devant la console pour discuter. Je lui explique mon projet d’album, cette envie de partager et de mettre en avant la créativité vendéenne… et je vois immédiatement que Jeff y est très sensible !

c55dac0c6e6211e3be910ab7fe098654_8

« Une vendéenne ne quitte jamais la Vendée »

Jeff partage mon amour de la Vendée pour son dynamisme créatif et sa simplicité ! Et quand il m’explique son histoire, je me rends compte qu’on a quelques points communs :

  • Comme moi, il a passé de très nombreuses années à Nantes
  • Comme moi, est venu s’installer en Vendée pour vivre auprès de sa compagne.
  • Comme moi, il l’a fait avec un brin de résignation… et comme moi, en l’espace de quelques semaines, il a senti qu’il prenait racine : sa vie devenait plus simple, plus légère…
  • Comme moi, aujourd’hui, on ne le fera pas quitter la Vendée !

Il m’explique : « J’ai connu des endroits où entrer en contact avec les artistes ou d’autres professionnels est compliqué : il faut respecter un certain protocole, montrer son CV… ici, les rencontres et les échanges sont faciles. Si tu as envie de travailler avec quelqu’un, tu vas juste discuter avec lui, et si le courant passe, ça se fait naturellement« . C’est drôle. On vient de deux mondes différents, on a deux histoires différentes, mais on a exactement la même vision !

 Bon, comment on s’organise ?

Bon, au fait, on n’est pas là que pour parler Vendée et styles de vie… et c’est dans une ambiance totalement décontractée qu’on  finit par écouter  les 10 titres mixés par Benoit. Jeff adhère rapidement, et il me demande quelques précisions sur le style que je souhaite : est-ce que la voix doit être vraiment devant les instruments, comme pour la chanson française, ou est-ce qu’il faut créer un ensemble voix + instruments. J’opte pour la seconde option.

Maintenant, reste le calendrier : Jeff a pas mal de projets en cours. Il pourra y travailler fin janvier. Je devrais donc avoir les masters pour début février ! J’ai hâte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marqués d'un *