Artwork : comment faire de la musique pour les yeux ?

Même si tout l’album n’est pas encore complètement enregistré, j’ai décidé de démarrer la réflexion sur l’artwork. Je suis donc allé présenter le projet à Hugo Tocqueville, graphiste et musicien, avec qui j’ai déjà travaillé, aussi bien en musique qu’en graphisme !

Heu, mais sinon, c’est quoi l’artwork ?

L’artwork est le travail de mise en scène graphique autour de l’album. Il concerne bien sûr le traditionnel CD en lui-même (pochette, livret, disque…), mais aussi tous les autres supports qui vont servir à sa promotion (site internet, affiches, flyers, clips…).

Tous ces éléments sont liés de près ou de loin à l’album. Ils doivent donc être cohérents les uns avec les autres : visuels, couleurs, polices… on doit retrouver partout les mêmes codes, même si la mise en scène sera spécifique pour chaque support, en fonction de son rôle et de ses contraintes.

Le rôle d’Hugo sera donc de créer un univers graphique cohérent avec l’esprit de l’album, donner aux yeux ce que l’album donnera aux oreilles. Un travail très délicat, mais il est tellement doué que je pourrais signer les yeux fermés 🙂

Hugo : un lutin magique enthousiasmant

Je n’avais pas vu Hugo depuis des mois. Ca m’a vraiment fait plaisir de passer un peu de temps avec lui, car il fait partie de ces gens qui rayonnent. A chaque entrevue, je ressors gonflé à bloc, plein d’enthousiasme et d’optimisme, avec un grand sourire accroché au visage !

Je lui ai donc présenté les grandes lignes du projet : l’envie de faire des chansons simples et de les partager avec toutes les personnes à qui elles pourraient apporter un peu de plaisir, et mettre en valeur la beauté et la créativité vendéenne. Ensuite, on a écouté quelques échantillons envoyés par Ben. C’était un beau moment pour moi : sur chaque chanson, j’ai vu son œil s’allumer à plusieurs reprises : tantôt sur les textes, tantôt sur les arrangements, tantôt sur une note…

Pour moi, c’était doublement positif :

  • il a immédiatement adhéré au projet => il va être très créatif 🙂
  • il est la première oreille extérieure à découvrir les chansons, et son avis est plus que positif => s’il a pris du plaisir à écouter, d’autres devraient pouvoir en prendre aussi !

Et maintenant ?

A ce stade, Hugo a pu se faire une bonne idée de l’esprit et de la couleur de l’album. Il va donc pouvoir laisser son imagination travailler tranquillement et proposer différents concepts qui lui sembleront convenir au projet.

Il va imaginer une sorte de vue globale avec différents éléments : les fonds, les visuels, les titres, les paragraphes, les éventuelles lignes et séparateurs, les blocs de texte, les éléments d’ornementation… il va donc dessiner toute une bibliothèque d’éléments qu’on pourra ensuite sélectionner et mettre en scène en fonction du support.

On a encore le temps, mais c’est le genre de projet qui a besoin de mûrir tranquillement, alors je préfère m’y prendre assez à l’avance :). Et, qui sait ? Il y aura peut-être plusieurs pistes… si c’est le cas, je demanderai sûrement votre avis !

Bons baisers du TGV

manu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marqués d'un *