10 questions à Benoit Gautier, réalisateur de l’album

Nom Benoit Gautier
Activité Arrangements, enregistrement, mixage, réalisation…
Contact benoitgautier-real.tumblr.com

ben-1 Benoit Gautier est le réalisateur de l’album : je lui ai expliqué mon projet début 2013, et c’est lui qui s’est chargé de le mettre en place : arrangements, enregistrement et mixage. Il habite à Machecoul (oui, ok, Machecoul n’est pas précisément en Vendée, mais à seulement 5 km …). C’est un créatif simple et talentueux qui se met entièrement au service des artistes pour sublimer leur projet.

1 – Peux-tu te présenter ?

Je suis réalisateur d’albums depuis 2009. J’ai commencé avec l’album de Mathilde en Juillet, et j’ai vraiment aimé, alors j’ai continué !

2 – Quel rôle tiens-tu dans la production de cet album ?

Emmanuel a fait appel à moi pour l’enregistrement, le mixage mais aussi les arrangements du disque. C’est une belle marque de confiance car il m’a laissé carte blanche : il est arrivé avec des chansons en guitare-voix, et j’ai eu le sentiment que c’était un album qui nécessitait des claviers : pianos, pianos électriques, orgues… dans une couleur assez pop.

J’ai enregistré moi-même ces instruments, puis Nathan Dallerac est venu faire les batteries, Jean-Eudes Boulay et Pierre Penaud se sont chargés des choeurs, et bien sûr, Emmmanuel a enregistré les voix. Pendant la phase de mixage, j’ai travaillé sur les fréquences, le placement des éléments dans l’espace et le rapport du poids des sons entre eux afin d’obtenir le résultat que je cherchais.

3 – Qu’est-ce qui te plaît dans ce projet ?

D’abord, c’est la rencontre : on avait déjà travaillé ensemble sur un premier EP, un projet un peu plus rock. Et là c’était intéressant car Emmanuel voulait partir dans une autre couleur. Et puis, c’est rare qu’on me laisse complètement carte blanche. C’est plaisant. C’est une prise de risque, mais c’est un challenge qui m’a beaucoup plu.

Le casque du petit Alexandre... Protège tes oreilles petit scarabée ! #jenregistreunalbum4 – Quelle partie de toi s’exprime dans ce projet ?

Je vois mon travail sur cet album comme celui d’un photographe : il fallait créer un habillage, une lumière pour servir les idées et les chansons. On apporte sa propre sensibilité tout en restant au service de l’univers de l’artiste. C’est aussi une sorte de traduction, faire en sorte que le message de l’artiste puisse être délivré de façon cohérente.

5 – Pourquoi à ton avis, il faut écouter cet album ?

Parce que c’est un album lumineux ! On l’a enregistré cet été, il faisait beau. Même dans les chansons plus intimistes, plus intérieures, il y a toujours ce désir de lumière, de rayonnement, de générosité.

6 – Peux-tu citer une personnalité vendéenne que tu admires ?

Philippe Katerine : il a un côté un peu foufou, un peu perché, qui me fascine. Et même si je n’adhère pas à tout ce qu’il fait, je trouve qu’il est visionnaire dans l’écriture de ses paroles, surtout dans son dernier album. Répéter la même phrase, des dizaines de fois… ça a un impact très très fort. C’est un artiste qui marquera dans 2-3 générations.

7 – Le lieu que tu préfères en Vendée ? Pourquoi ?

 Le vieux théâtre de La Roche sur Yon. J’ai fait les Chant’Appart et, chaque année, la présentation des artistes se déroule dans ce lieu magnifique. J’y ai vécu de superbes moments.

Aujourd hui, première séance de travail sur les arrangements du prochain album... Avec Benoit Gautier a la réalisation :)8 – Ton meilleur souvenir lié à la Vendée ?

Encore une fois, les Chant’Appart : j’ai fait beaucoup de concerts avec Momo et Lisidor. Et chaque fois c’étaient des soirées géniales, pleines de rencontres. On a beaucoup joué chez les gens, et on y allait autant pour jouer que pour les après concerts. On était toujours accueillis avec de bons repas, les bras grands ouverts. Ce sont des souvenirs de moments chaleureux.

9 –  Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin ?

L’envie de construire, de démarrer de nouveaux projets. C’est toujours excitant. On rencontre de nouveaux musiciens, et on apprend toujours sur les autres et sur nous ! Et puis, il y a aussi mon petit garçon qui m’oblige à me lever même quand je n’ai pas envie !

10 – Ta philosophie de vie, ou une phrase qui t’aide à te diriger chaque jour ?

Il y a une phrase de Jacques Prévert que j’aime beaucoup, et qui correspond bien à cet album : « Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple« .

Découvrez en plus sur son site internet : benoitgautier-real.tumblr.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marqués d'un *